Le château de la belle au bois dormant.




Déjà cité au VIe siècle, sous le nom d’ Ucerum (chronique des Turons), le site occupe une situation stratégique, adossé à la Forêt de Chinon, il contrôle le chemin de Chinon vers Tours, et la navigation sur la Loire et l’Indre.
On trouve dans l’enceinte du château des traces d’occupation préhistorique. Enceintes et vestiges gallo-romains (petit tumulus et tombes).



Le premier seigneur connu des terres d’Ussé fut en 1004, le redoutable viking GUELDUIN 1er de Saumur (« Le diable de Saumur »), qui porte les couleurs du Comte de Blois Eude et Thibault II, édifia la première forteresse en bois. Guelduin, guerrier redoutable avait été Seigneur de Saumur, en 1004 il est cité comme Seigneur d’Ussé, de Saumur et de Pontlevoy.Son fils Guelduin II, en 1040 lança la construction en pierre de la première forteresse.

A l’origine le château d’Ussé était un lieu fortifié pouvant recevoir une petite garnison, il était entouré de tout un système défensif : douves, chemin de ronde couvert, mâchicoulis, tours d’angles dont le Donjon. Sa construction de base date du XIe, époque des Guelduins et d’Olivier d’Ussé, il sera modifié par Jean V de Bueil, seigneur d’Ussé en 1442.

Les Jardins d’Ussé sont parmi les plus beaux jardins d’Indre et Loire, ils ont été aménagés par les familles de Valentinay, qui ont réalisé la construction de la terrasse avec l’aide de Vauban, dont la fille Jeanne avait épousé en 1691 Louis II Bernin de Valentinay.

Les jardins en terrasse d’Ussé ont été dessinés par Le Nôtre, créateur des jardins de Versailles. La construction de l’Orangerie date de 1664.

ENTRÉE

Nous sommes ici dans la partie du 15e siècle. L’escalier à vis, en bois, a été réalisé au 19e siècle.

L’ancienne chapelle ou salon Vauban


C’était la chapelle au temps du château fort. L’abside était alors à l’emplacement des fenêtres actuelles. Transformations toujours au 16e, puis aux siècles suivants, ce qui explique le mélange des styles aussi bien dans sa conception, que dans son mobilier. Privilège des demeures de famille qui ont ainsi évolué au fil des siècles en fonction des modes et des goûts des différents propriétaires.

Le grand escalier

Nous devons cet escalier au célèbre architecte François Mansard ; c’est un bel exemple d’escalier droit, à rampe en fer forgé, du début du 17e, d’inspiration italienne.

L’Antichambre

Réalisée au 17e, au moment de l’aménagement des appartements royaux, elle est meublée d’un très beau bureau « Boulle », du nom de son créateur André-Charles Boulle

La chambre du Roi

Sous le règne de Louis XIV, il était un devoir, voire une obligation pour certains grands châteaux, de préparer un appartement pour le Roi.
Le château d’Ussé a le privilège de présenter des soieries d’époque. Celles que vous découvrirez, ont été réalisées dans les manufactures de Tours au 18e siècle avec des motifs d’inspiration chinoise, selon la mode du moment. L’ensemble, mobilier et décoration datent de 1770.

La salle à manger privée de la famille Blacas



Entièrement restaurée au cours de l’été 2005, cette très belle pièce d’époque Louis XV présente en plus du mobilier, l’argenterie gravée aux armoiries des Blacas.
Le premier Duc de Blacas était ambassadeur à Rome et se devait d’avoir une belle table d’apparat pour ses dîners. Cet ensemble a été transmis au fil des générations.

Vous pourrez aussi accéder

au chemin de ronde afin de rencontrer « La Belle au Bois Dormant« , « La Fée Carabosse« ,… et voir des scènes de la vie quotidienne au 19e siècle, admirer les charpentes…

La Chapelle.

Édifiée en 1520 par Charles d’Espinay et sa femme Lucrèce de Pons (sur la façade vous découvrirez leurs initiales : C et L) Admirable chef d’oeuvre de la Renaissance, elle n’a jamais été restaurée. La Chapelle d’Ussé abrite une Vierge en faïence émaillée de Lucca della Robia et des stalles du 16e siècle


Le château ouvre ses portes au public de mi-février à mi-novembre, en journée continue.

Du 14 février au 31 mars : 10 h – 18 h (dernier billet délivré à 17 h)
* Du 01 avril au 31 août : 10 h – 19 h (dernier billet délivré à 18 h)
* Du 1er septembre au 11 novembre : 10 h – 18 h (dernier billet délivré à 17 h)