Pierre Coulon peintre.

Pierre Coulon, c’est un parcours d’artiste qui commence dès l’enfance, dans la campagne Lorraine où il découvre la beauté de la nature; A 10 ans il croque déjà ses cousines battant le linge au lavoir. Cette passion ne le quittera plus.

Après des études aux Beaux-Arts, il reçoit une formation de chromiste-lithographe qu’il pratique durant dès années. Puis, il s’adonne à la peinture en traduisant sur le motif son émotion devant la nature qui n’a cessé de l’inspirer.

De nombreuses distinctions jalonnent son chemin d’artiste. Après la vie à Paris où il expose dans de grands salons, il se retire à Couture sur loir dans une propriété qu’il transforme en paradis de peintre et de poète.

En ces lieux tout est prétexte au chant de la vie : les fleurs, les arbres, les mets simples du jardin placés dans un apparent négligé sur la table. Tous ces sujets sont étudiés dans leur composition, l’équilibre des formes et des couleurs dans une recherche de lumière et de paix.

Pierre Coulon nous transmet son goût pour l’harmonie et la beauté loin des turbulences de notre temps. Il sait équilibrer la poésie de la réalité et, la rigueur de la composition. Cette beauté qu’il nous offre, nous fait redécouvrir la nature dans cette impérieuse nécessité de l’aimer avec l’humain présent en filigrane sur ses toiles.

Photos : P.Garnier

Pour contacter Pierre Coulon.

Tél 0254724386 ou pgarnier@aol.com

Le Château de Villandry.

Achevé vers 1536, Villandry est le dernier des grands châteaux bâtis sur les bords de la Loire, dans le plus pur style de la Renaissance. Il est l’œuvre de Jean Le Breton, secrétaire d’État de François Ier. Après avoir été ambassadeur à Rome, où il avait étudié l’art des jardins, Jean Le Breton avait déjà surveillé et dirigé pendant de longues années la construction de Chambord pour le compte de la Couronne.

Pour construire l’actuel château, Jean le Breton fait raser une vieille forteresse du XIIe siècle, dont il ne reste que les fondations, et le donjon, que l’on devine derrière la cour d’honneur.

Les descendants de Jean le Breton conservèrent Villandry jusqu’en 1754, année où il devint propriété du marquis de Castellane, ambassadeur du Roi et issu d’une très illustre famille de la noblesse provençale. Ce dernier fit construire les dépendances de style classique que vous pouvez voir de part et d’autre de l’avant-cour. Il réaménagea l’intérieur du château en l’adaptant aux normes de confort du XVIIIe siècle, qui sont beaucoup plus proches des nôtres que celles de la Renaissance.


Au XIXe siècle, le jardin traditionnel est détruit pour créer un parc à l’anglaise autour du château, dans le style du parc Monceau à Paris.
En 1906, le château est acheté par le Dr Joachim Carvallo, né en Espagne en 1869, arrière-grand-père des actuels propriétaires. Il sauve le château de la démolition et crée, en pleine harmonie avec l’architecture Renaissance du monument, les jardins actuels. Il sera, par ailleurs, un des pionniers de l’ouverture des monuments au public.

La Touraine terre des Rois de France vous tend les bras, venez et ne passez pas sans visite ce magnifique

Château qu’estVillandry.